fbpx

Et si on prenait un apprenti ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

C’est sans doute Ze sujet de la rentrée des entreprises du côté RH. En tant que chefs d’entreprise, vous êtes nombreux à vous poser la question tous les ans, mais vous serez sans doute encore plus nombreux cette rentrée grâce aux aides. Est-ce la bonne année pour se lancer et pour décider d’intégrer cet étudiant à vos effectifs ?

Un alternant, qu’est-ce que c’est ?

Un alternant, c’est un étudiant – en général de moins de 29 ans – qui décide de se lancer dans ses études en y alliant l’entreprise. On le connaissait beaucoup dans les métiers de l’artisanat (en apprenti). Les Compagnons du devoir ça doit sûrement vous parler ? Aujourd’hui, il prend place à tous les niveaux d’études et dans la majeur partie des cursus : depuis le technicien en Bac professionnel jusqu’à l’Ingénieur, vous pourrez sûrement dénicher le profil dont vous avez besoin.

Pendant la durée du contrat (de 6 mois à 3 ans) que vous allez signer, il fera une partie de ses journées à l’école, et l’autre au sein de votre entreprise.

On identifie deux types de contrats :

  • Contrat d’apprentissage : un contrat à durée limitée ou un CDI avec une rémunération minimum allant de 27 à 100% du SMIC pour les étudiants de 16 à 29 ans (pouvant être poussé à 35 ans) ;
  • Contrat de professionnalisation : un contrat en CDD ou CDI pour un contrat de 6 à 12 mois et avec une rémunération allant de 55 à 100% du SMIC pour les étudiants de 16 à 25 ans (ou pour tout candidat bénéficiaire du RSA, ASS ou AAH).

Plus d’informations sur les différences de contrats

Pourquoi embaucher un apprenti dans son entreprise ?

Tout d’abord, l’alternance est une opportunité pour l’étudiant de mieux appréhender son intégration au monde professionnel. Il acquiert la théorie lors de son cursus à l’école et développe la mise en pratique lors de sa présence au sein de vos entreprises.

Elle est aussi une opportunité pour vous, de former l’étudiant à vos besoins et à vos habitudes de travail directement : vos logiciels, votre manière de travailler, vos besoins spécifiques.

L’alternant c’est aussi :

  • Un regard différent et jeune sur vos actions et travaux. Il a un regard neuf sur votre stratégie, votre projet, votre produit et pourra être un plus pour votre développement ;
  • Une envie de découvrir et de toucher à vos organisations. Il va chercher à comprendre pourquoi les choses que vous mettez en place sont parfois différentes du point de vue délivré à l’école ;
  • De bonnes intentions, avec en tête pleine d’idées et de propositions qui pourront être utilisées au profit de votre société (et parfois auront même besoin d’être refrénées) ;
  • Un investissement financier moins important qu’un salarié qui nécessiterait une formation pour travailler dans votre société (en fonction de l’école et de votre convention collective).

Et du coup, pour quelles raisons toutes les sociétés du monde n’ont pas d’apprenti ?

Si on reprend à la base, il faut trouver cette perle rare que peut être un apprenti. Il vous faudra comprendre quel serait le profil adapté à vos besoins (ce qui inclue aussi comprendre la formation qu’il devrait suivre pour vous correspondre).

  • Trouver le bon rythme : en fonction des écoles, l’alternance peut se dérouler sur une semaine, 2j d’école pour 3j d’entreprise, sur un mois, 1 semaine d’école pour 3 semaines d’entreprise… et chaque formation possède son propre format ;
  • Connaître ses attentes entreprise : trouver un alternant indépendant ou qui dépende d’un accompagnement spécifique, un alternant qui maîtrise déjà certains outils ou qui soit entièrement novice…
  • S’attendre à des soucis : il est possible que votre alternant ne s’investisse pas entièrement alors qu’il vous avait présenté monts et merveilles lors de son entretien. Ou peut-être, ne suivra-t-il pas vos guides ou directives ? C’est exactement la même chose avec un salarié à la différence près qu’un licenciement est très complexe dans le cas de l’alternant. Il faut donc, bien profiter de sa période d’essai pour être sûr de passer une alternance qui vous convienne à lui comme à vous.

Accueillir un alternant au sein de son entreprise n’est pas une décision à prendre à la légère. Il est important de bien comprendre quel profil vous correspondra (à vous et à votre équipe). De savoir qu’il intégrera à votre société comme tout salarié mais vous demandera plus de temps et d’accompagnement que ses collègues. De savoir que l’alternance ne solutionne pas tous les soucis humains que vous pouvez rencontrer avec vos équipes. Cependant, l’alternance est une opportunité forte de développement, d’intégration de nouveaux talents et de sang neuf dans votre entreprise.

N’hésitez pas à partager avec nous vos expériences sur le sujet !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

En indiquant votre email ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.